fbpx

Que faire a Sao Paulo

Visiter Sao Paulo en 3 jours

Difficile d’échapper à São Paulo, capitale économique du pays, cette ville est incontournable si vous arrivez ou vous déplacez au Brésil par avion.

Nous avions fait le choix d’y rester un peu pour gérer l’administratif, l’école et faire le 31 décembre. Concrètement nous y avons surtout été confinés pour éviter le boom du Coronavirus et n’avons finalement visité la ville que sur 3 jours, nous vous proposons quelques activités pour savoir que faire a Sao Paulo

Cette ville immense une des 10 villes les plus peuplées au monde, nous a semblé manquer de charme. La période n’était pas très propice entre le covid, et les 3 jours de confinement pour éviter les pics de contamination… Mais nous avons quand même eu l’occasion de faire quelques belles découvertes.

Table des matières

Qui se cache derrière cet article

Nous avons voyagé avant les enfants, avec les enfants puis quand Eric et Luc ont grandi (7 et 5 ans) nous sommes partis en tour du monde en pleine pandémie de COVID-19. De retour nous continuons les voyages et Pascale à crée REVAOA Travel planner et  vous accompagne maintenant dans l’organisation de vos voyages sur mesure.

Le MASP: visiter le musée d'art de Sao Paulo

Nous avions choisi d’aller visiter le MASP le seul jour où celui-ci était ouvert à cause du confinement, histoire de corser un peu les choses. Il s’agissait également du jour de gratuité du musée… Nous voilà donc partis à réserver un créneau de visite pour pouvoir découvrir le lieu, ses collections et ses expos temporaires.

Nous avons tout d’abord découvert le 1er étage dédié aux sculptures de Degas, dont le fameux buste de danseuse. Hormis cette pièce, les autres sculptures sont petites et traitent essentiellement de corps de danseuses en mouvement et de chevaux.

Luc a rapidement trouvé intéressant d’expérimenter les postures de danse… Sous l’œil inquiet de ses parents et des gardiens.

Le deuxième étage semble être un accrochage sélectif et dans l’ordre chronologique d’une partie de la collection du musée. On commence donc par des artistes contemporains brésiliens pour continuer avec des Picasso, Manet, Van Gogh pour aller jusqu’à des peintures d’icônes très anciennes.

Chaque artiste n’est représenté que par 2 ou 3 œuvres maximum et ce n’est pas inintéressant de se faufiler de l’une à l’autre… En remontant le temps. Les tableaux étant sous vitrine, il est possible d’être très près de la toile et d’en explorer les détails (raisonnablement bien sûr…)

Le sous-sol, lui, est dédié à une artiste que nous ne connaissions pas, Beatriz Milhazes, qui expose ici de très grandes toiles et installations. Le tout est très coloré et très joyeux, avec une sensation d’image hippie aux ambiances parfois psychédéliques et aux motifs géométriques et floraux.

Dans l’ensemble, nous avons apprécié cette visite, même si le monde qui s’y pressait ce jour-là rendait la visite un peu moins tranquille qu’à l’accoutumée dans les musées. Mais nous nous sommes sentis chanceux d’avoir pu y accéder. 

L e parc Ibirapuera : le "central parc" de Sao Paulo

Il nous a fallu deux reprises pour pouvoir aller au Parc Ibirapuera à cause des fermetures … mais nous ne regrettons pas d’y être allés.

Le parc est immense et très très bien aménagé. En nous y promenant pour la première fois, nous nous sommes aperçus qu’une piste cyclable semblait faire le tour du parc et que beaucoup de visiteurs se déplaçaient à bord de vélos verts. Renseignements pris, nous avons trouvé la zone où il était possible de louer des vélos, tricycles, ou rosalies… pour faire le tour. Nous voilà donc à bord de nos montures à arpenter le parc comme le flot de Brésiliens. Point budget : sachez que les engins, quels qu’ils soient, se louent pour 7 R$ de l’heure (1,10€) ce qui, vous en conviendrez, est plutôt très bon marché.

Le parc est superbement entretenu, aménagé, et gardé. Les aires de jeux étaient closes en raison de l’épidémie mais les jeux semblaient chouettes. Il contient également de nombreuses infrastructures culturelles qui n’étaient pas accessibles mais qui en temps normal complètent l’offre du lieu. Nous sommes allés deux fois profiter du parc et il est vrai que le weekend tout le monde s’y réfugie, ce qui a l’avantage d’amener un peu d’animation et qui vous permet de côtoyer les Brésiliens. Mais si vous y allez pour faire du sport… c’est un peu moins confortable, disons que l’ambiance est davantage au peloton du Tour de France qu’à l’échappée des grands cols… 

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant

Le marché couvert de Sao Paulo : Mercado central

Situées à proximité de la vieille ville, les halles couvertes offrent une belle variété de produits de bonne qualité.

Nous aimons les marchés, nous aimons manger… On ne va pas aller contre notre nature que voulez-vous ? En plus de ça, Gaël aime marchander alors les marchés sont le lieu parfait pour allier plusieurs plaisirs. De plus les enfants sont souvent très bien accueillis sur les marchés et ils arrivent toujours à grappiller deux trois trucs.

Les halles sont immenses. Elles font la part belle à la viande et à la charcuterie, mais vous y trouverez de beaux fruits. Pour les fruits et les légumes cependant nous avons préféré traverser la rue et aller dans une halle adjacente plus “populaire”, et où vous éviterez les vendeurs qui tentent de vous faire goûter leurs fruits pour ne plus vous lâcher.

Nous avons fait quelques achats de fromages italiens, de charcuterie, et de fruits. A la dégustation aucune déconvenue.

Si vous allez au marché, allez déjeuner au premier étage sur le balcon où une dizaine de brasseries locales proposent notamment un sandwich au salami. Il a une fausse allure de sandwich pastrami. Tout le monde a adoré, on n’est pas sur un truc light alors un pour deux devrait suffire. Prenez également des jus frais, ils sont top ! En ce qui nous concerne nous avons testé cette adresse et c’était véritablement sans regrets.

Le petit plus : en sortant, on a eu droit à la cavalerie, la police militaire à cheval… On aurait dit qu’ils revenaient de leur entraînement de Polo… Ça nous a bien fait rire, mais attention ils étaient très sérieux !

Le musée du football de Sao Paulo

Une superbe exposition, des images d’archives qui retracent son parcours, son histoire, et avec lui l’histoire des premières victoires brésiliennes en coupe du monde, son influence dans le monde du foot… Une chouette expo interactive et bien foutue.

Une superbe exposition, des images d’archives qui retracent le Parcours de Pelé, son histoire, et avec lui l’histoire des premières victoires brésiliennes en coupe du monde, son influence dans le monde du foot… Une chouette expo interactive et bien foutue.

L’exposition permanente: avant même de commencer à visiter vous êtes face à ce mur de représentations d’objets publicitaires, de billets, d’affiches, de mascottes… Avec leur côté vintage chacun se met à chercher quel est le club, le joueur, auxquels les objets font référence… C’est assez sympa et esthétique, on a envie d’emporter un fac similé de ces objets. Malheureusement (ou heureusement pour nos sacs) la boutique n’en propose pas. Le musée se découpe en images d’archives, explications historiques sur la naissance du foot au Brésil (les femmes y ont joué d’ailleurs bien plus tôt que chez nous), les règles clés, l’évolution de l’équipement, les coupes du monde (il manque la dernière… Luc a cherché Mbappé tout du long ;))… C’est plutôt bien fait. Fans absolus comme curieux avec quelques notions devraient y trouver leur compte.  

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant

L'avenue Paulista

La grande artère de São Paulo n’est pas à proprement parler, en tous cas pas à nos yeux, une rue touristique. Mais il n’en reste pas moins qu’il y a sur cette grande avenue des points intéressants à découvrir tels que le MASP, ou le parc Trianon avec sa végétation très dense qui semble totalement sortie de nulle part quand on prend en compte l’environnement fait de buildings qui l’entoure. Il y a également des centres commerciaux, de nombreux sièges de grands groupes… L’architecture, bien que monumentale est un peu étouffante, joue avec des formes un peu datées évoquant les années 70/80. Ne vous y trompez pas, c’est un quartier riche et ici plus qu’ailleurs soyez prudent avec vos affaires, les vélos arrivent vite et emportent vos téléphones avant de s’engouffrer à toute vitesse dans une rue perpendiculaire… Nous l’avons vu et la dextérité de ces cyclistes dérobeurs laisse sans voix. La pauvreté est présente et la situation économique et sanitaire actuelle n’améliore rien. 

Le quartier de Liberdade : quartier japonais de Sao Paulo

Bien que ce lieu ait sans doute un peu perdu de son charme car très bien identifié par les habitants de São Paulo et des touristes, ce quartier, qui concentrait à l’origine la plus grande diaspora japonaise dans le monde, a encore quelques petites pépites à offrir.

Là aussi nous y sommes allés deux fois. Les garçons adorent ces ambiances et avaient un peu l’impression de voyager au sein d’un pays.

Nous y avons fait nos courses du nouvel an dans une ambiance assez calme et nous y sommes revenus un week-end, jour de marché sur la place Liberdade. Le week-end, les rues et les magasins sont bondés, les restaurants pris d’assaut. Si vous souhaitez y manger, anticipez votre choix de restaurant et prenez patience.

Il y a dans ce quartier de très chouettes boutiques, des épiceries évidemment, mais également des sortes de quincailleries avec des objets du quotidien et d’autres plus décoratifs, des librairies papeteries avec des manuels japonais… 

Quartier Madalena et le beco do Batman : street art de Sao paulo

La ruelle qui habituellement offre une promenade au cœur du street art de São Paulo avait été recouverte de peinture noire et d’inscriptions contre les violences policières. Nous n’avons donc pas pu observer ces fresques mais les autres rues aux alentours offrent quelques jolies surprises. Lors de notre passage tout était fermé, mais on sent que le quartier propose en temps normal restos et boutiques branchées. Nous n’avons pas eu l’occasion d’y retourner mais c’est sans doute un quartier agréable pour passer un moment.
MAP_BLEU_TRANSPARENT
MAP_BLEU_TRANSPARENT

Sao Paulo porte d'entrée du Brésil

Vous rêvez d’aller au Brésil mais manquez d’inspiration ?

Cela vous semble compliqué ? 

N’hésitez pas  à faire appel à Revaoa, prenons le temps de parler de votre projet.

MAP_BLEU_TRANSPARENT

Nous suivre sur Instagram