fbpx

Hawaii en famille

Voyage Ă  Hawaii en famille , le pacifique entre surf, volcans et snorkeling.

Trois semaines Ă  Hawaii, ce n’était pas prĂ©vu. Mais pourtant quelle bonne idĂ©e nous avons eu ! Îles pleines de surprises, de lieux mythiques et de superbes rencontres. On ne regrette vraiment pas d’avoir osĂ©, c’est notre coup de cƓur cĂŽtĂ© USA.

Table des matiĂšres

Qui se cache derriĂšre cet article

Nous avons voyagĂ© avant les enfants, avec les enfants puis quand Eric et Luc ont grandi (7 et 5 ans) nous sommes partis en tour du monde en pleine pandĂ©mie de COVID-19. De retour nous continuons les voyages et Pascale Ă  crĂ©e REVAOA Travel planner et  vous accompagne maintenant dans l’organisation de vos voyages sur mesure.

Hawaii en famille : Big Island

Cette Ăźle porte bien son nom, elle est trĂšs grande. Nous qui connaissons les Ăźles polynĂ©siennes, il faut avouer que ça nous change. DĂ©jĂ  les infrastructures routiĂšres sont incomparables. Ici les 4 voies sont de mise et les routes parfaitement entretenues. Tout cela permet de faire plus rapidement les longues distances qui nous sĂ©parent des points d’intĂ©rĂȘt que nous avions repĂ©rĂ©s. Cette Ăźle bien que trĂšs grande et trĂšs habitĂ©e garde un cĂŽtĂ© trĂšs sauvage. L’omniprĂ©sence de la nature et de la lave lui permet de conserver une ambiance trĂšs cool. Nos activitĂ©s alternent randonnĂ©e et snorkeling et baignades.

Le volcano national Park

A Big Island ce n’est pas un mais cinq volcans que compte l’Ăźle. En revanche, le seul actif est le Kilauea. L’Ăźle est trĂšs marquĂ©e dans sa forme et ses paysages par le volcan. Les Ă©ruptions sont rĂ©guliĂšres mais toutes ne sont pas dĂ©vastatrices. Comme toujours les National parks sont au rendez-vous, tout est hyper bien organisĂ© et pour aller visiter un volcan encore actif on se dit que c’est aussi bien.
Nous irons dĂšs l’ouverture et sur un jour de grand beau temps. Visiter un volcan sur une Ăźle peut ĂȘtre synonyme de brouillard voire de pluie. Nous avions donc pris de quoi nous couvrir en cas de coup de froid et mĂȘme si en ce qui nous concerne cela n’a pas Ă©tĂ© utile. Il arrive souvent que ça le soit. Prendre Ă©galement pas mal d’eau, certaines randonnĂ©es sont un peu Ă©prouvantes et au soleil il peut vite y faire trĂšs chaud. La rĂ©verbĂ©ration de la chaleur sur la lave est assez Ă©touffante.
Nous restons une journĂ©e pour visiter le parc. La ranger nous propose deux trails adaptĂ©s pour les enfants mais nous prĂ©vient qu’un des deux est plus physique. AprĂšs tous les national parc de l’ouest on est rassurĂ© on sait que les gars marchent il faut juste parfois leur trouver de quoi les motiver.
On commence tranquillement et tout seul par le Sulfur Banks trail. Au programme, chemin tout plat avec observation de petits monticules de soufre fumants et odorants. Plus loin ce sont des sortes de cavitĂ©s qui laissent sortir des entrailles du volcan de la vapeur chaude. Nous nous en sommes approchĂ©s et nous avons laissĂ© la brise pousser la vapeur vers nous. Il ne faudrait pas y rester c’est un petit hammam qui vient Ă  vous mais si vous reculez de deux pas et sortez de la zone agrĂ©able vous vous rendez compte que vous ĂȘtes un brin mouillĂ© par cette vapeur


AprĂšs cette petite mise en jambes direction le cratĂšre endormi et voisin du cratĂšre actif: Kilauea iki crater.
Les choses sĂ©rieuses commencent! C’est une superbe randonnĂ©e, qui permet d’abord d’observer le cratĂšre d’en haut, puis d’y descendre et enfin de le traverser. C’est un souvenir incroyable fait de sensations et d’observations.
PrĂ©cisons qu’il est important d’ĂȘtre bien chaussĂ© la lave agrippe vos chaussures et la moindre chute vous Ă©copez au mieux d’une belle Ă©gratignure. Luc a testĂ© pour vous, et ses genoux n’ont pas gagnĂ©s. Le dur mĂ©tier d’escaladeur comporte des risques en milieu hostile
 La lave est tantĂŽt comme une succession de coussin, tantĂŽt dĂ©chirĂ©e et se soulĂšve en plaques. Son grain n’est pas partout le mĂȘme
 La sensation reste trĂšs Ă©trange et pour ma part il rĂ©gnait une sorte de sentiment de destruction et de calme
 Il reste quelque chose d’inquiĂ©tant dans ce dĂ©cor hors normes. C’Ă©tait la premiĂšre fois que nous dĂ©couvrions un volcan et c’est une expĂ©rience difficilement descriptible.
Nous terminons notre rando par un tunnel de lave (sorte de coulĂ©e dont le cƓur est restĂ© trĂšs liquide mais la surface croĂ»tĂ©e pour finalement se solidifier et crĂ©er un tunnel naturel) .
Attention Ă  la tĂȘte les hauteurs varient et mĂȘme si c’est Ă©clairĂ© on conseille une petite lampe de poche ou de portable.

Précédent
Suivant

OĂč nager avec des dauphins Ă  Hawaii ?

Pour pouvoir aller nager et dĂ©couvrir un des plus jolis spots de snorkeling de Big island il y a plusieurs options mais la seule gratuite est de faire la randonnĂ©e qui descend jusqu’Ă  la baie de Cook. Ce n’est pas une randonnĂ©e facile, beaucoup de pierres volcaniques forment un pierrier sur le dernier tiers de la randonnĂ©e et la pente ne facilite pas les choses. Cela se fait, non sans suer un petit peu (surtout Ă  la remontĂ©e) donc je dĂ©conseille aux plus petits et pensez Ă  prendre pas mal d’eau .
Une fois en bas la plongĂ©e est facile et accessible Ă  tous, il y a toutes les profondeurs, les poissons y sont nombreux: balistes, poissons anges, poissons perroquets, murĂšnes
 et mĂȘme si comme nous vous ĂȘtes extrĂȘmement chanceux des dauphins et des raies lĂ©opard.
La rencontre avec les dauphins a Ă©tĂ© incroyable. Ils Ă©taient lĂ  en chasse et sont revenus plusieurs fois dans la journĂ©e ce qui a permis Ă  toute la famille de les voir, et exceptĂ© Luc nous avons tous Ă©tĂ© nager avec eux. Rencontrer ces animaux, les entendre et les voir nager autour de nous, a l’état sauvage. Quel ballet impressionnant, poĂ©tique et puissant. Un joli cadeau de la nature.

Ou voir et plonger avec des raies mantas Ă  Hawaii ?

Une des sorties en plongĂ©e les plus connues sur Big Island est l’observation de raies manta au coucher du soleil Ă  Manta ray. Celles-ci venaient filtrer le plancton Ă  la surface de l’eau, qui, lui-mĂȘme Ă©tait attirĂ© par la lumiĂšre intense du coucher du soleil. 

Depuis les plongĂ©es sont organisĂ©es, et moyennant une coquette somme, vous serez dans l’eau accrochĂ© Ă  une sorte de grande planche lumineuse qui attire le plancton et donc par effet boomerang, les raies manta. 

Ce qui ressemble de prùs ou de loin à du nourrissage d’animaux sauvages nous pose toujours un peu un souci. 

GaĂ«l Ă©tant persuadĂ© (pour l’avoir connu en PolynĂ©sie) que le matin elles venaient aussi manger au lever du soleil dans la zone. Il a donc pris le pari d’y aller. AprĂšs une longue plongĂ©e, il a Ă©tĂ© rĂ©compensĂ© de sa persĂ©vĂ©rance et il a pu observer trois jolis spĂ©cimens filtrant en faisant des rondes.

Lire la vidéo
Précédent
Suivant

OĂč nager et plonger avec les tortues a Hawaii ?

Petit spot ultra accessible avec parking, douches, lifeguard et mĂȘme une petite association qui sensibilise aux effets nĂ©fastes des crĂšmes solaires aux agents chimiques tout en proposant de la crĂšme solaire aux actifs minĂ©raux
 Rendez-vous Ă  Kahalu’u

Quand on vous dit que c’est organisĂ© c’est que ça l’est !
Tout ce beau monde est aussi lĂ  pour canaliser la foultitude de nageurs venant observer poissons et tortues et leur rappeler quelques bonnes pratiques afin de ne pas dĂ©truire l’Ă©cosystĂšme.
Si vous rĂȘvez d’un spot seul oubliez. MalgrĂ© tout, l’espace est vaste et si vous allez un peu plus loin que la bande de sardines qui s’agglutine dans les 10 mĂštres de la zone d’entrĂ©e vous serez agrĂ©ablement surpris. GaĂ«l y verra Ă  deux reprises une tortue et Eric aussi tout seul. Ce n’est pas rare d’en voir ici et l’Ă©ventail de poissons tropicaux reste trĂšs vaste aussi.
Cette plage a l’avantage pour les plus petits des observateurs d’ĂȘtre facile dans son accĂšs et en mer, pas de grosses vagues, il ne faut pas sauter d’un rocher glissant ou Ă©viter les oursins


Two step le célÚbre spot de snorkeling

La premiĂšre plage que nous avons fait Ă  Big Island. TrĂšs facile d’accĂšs, avec un parking et des toilettes, offre un petit confort parfait Ă  ceux qui sont un peu moins Ă  l’aise avec le snorkeling. C’est cependant un lieu trĂšs couru des locaux et des touristes. Nous y avons vu des tortues, elles semblent prĂ©sentes assez souvent sur cette plage.
Précédent
Suivant

Site historique de Pu'uhonua o honaunau

Il s’agit ici d’un Historical national park, Ă  comprendre, un lieu historiquement important mais se trouvant dans un espace naturel. Comme toujours, tout est super bien fait pour vous aider Ă  comprendre le site : des brochures pour les enfants (qui aident bien les parents), du personnel Ă  disposition, des reconstitutions… Ici, il s’agit pour une partie du site, d’un lieu sacrĂ© dans lequel furent dĂ©posĂ©s les restes inhumĂ©s de dirigeants hawaiens mais Ă©galement de valeureux combattants, et d’autre part d’un lieu refuge, dans lequel les personnes qui avaient enfreints la loi pouvaient trouver le pardon auprĂšs de temples oĂč officiaient des prĂȘtres. C’est un endroit intĂ©ressant qui nous apprend Ă©galement que les Marquisiens sont venus s’installer sur les Ăźles d’Hawaii au VIIĂšme siĂšcle aprĂšs J-C. Nous avons d’ailleurs souvent souri de voir la similitude dans les mots courants entre le Tahitien et l’Hawaiien. MalgrĂ© tout, il faut ĂȘtre honnĂȘte la culture Maori est largement Ă©crasĂ©e par une uniformisation amĂ©ricaine de la culture et pour croiser des Hawaiiens natifs de l’Ăźle il faudra bien souvent s’Ă©loigner des bourgs bien trop riches de cette Ăźle qui reste touristiques.

Hawaii en famille : O'Ahu

Changement d’ambiance! L’Ăźle est plus petite, et Honolulu une vĂ©ritable et Ă©norme ville avec ses immeubles au plus de 30 Ă©tages, mais la vĂ©gĂ©tation, la mĂ©tĂ©o et l’ambiance vous rappellent que vous ĂȘtes encore dans le Pacifique.
Précédent
Suivant

Waikiki Beach

Quartier mythique de Honolulu, Waikiki est le quartier branché de Honolulu. Boutique de luxe, hÎtels, plage, cours de surf.
Nous logions dans ce quartier à deux pas de la plage. Nous retrouvons une famille de voyageurs avec qui nous échangeons depuis bien longtemps. Ils nous ont beaucoup aidés pour le bazar administratif lié au covid pour arriver à Hawaii.
Le fait de se retrouver en bande, à la plage avec des gens super sympas rajoute à ce lieu son cÎté farniente, surf et sympa.
Nous n’irons pas moins de 6 fois Ă  cette plage. Elle est idĂ©ale pour apprendre Ă  faire du longboard et une grande partie de la troupe s’y essaiera.
Avec plus ou moins de persĂ©vĂ©rance et de rĂ©ussite. L’ambiance y est agrĂ©able mĂȘme si elle est bien bondĂ©e en particulier le weekend. 

Pipeline : Un mythe pour les surfeurs du monde entier

Pipeline est l’abrĂ©viation d’un des spots de surf les plus puissants et dangereux du monde : Banzai Pipeline. Les tubes y sont impressionnants de par leur hauteur et leur puissance, et l’affleurement des patates de corail ajoute un rĂ©el danger. Les lifeguards ne laissent pas partir en mer les adeptes de la vague dĂ©butants ou sous Ă©quipĂ©s. Malheureusement les accidents et les morts sont une rĂ©alitĂ© mĂȘme parmi les plus aguerris des surfeurs et des sauveteurs.
Il a donc fallu commencer par s’occuper de trouver Ă  GaĂ«l un matĂ©riel digne de ce nom qui supporterait la puissance des vagues et qui l’aiderait Ă  revenir en un seul morceau. Nous trouverons Ă  Honolulu un magasin spĂ©cialisĂ© dans le body board, … c’est dĂ©jĂ  un signe.
DĂšs notre premiĂšre visite, les vagues de 5m annoncent la couleur, peu de personnes sont dans l’eau et il y a beaucoup de surfeurs « natifs ». L’ambiance est trĂšs sympa, le niveau est Ă©levĂ© et malgrĂ© tout, les prioritĂ©s sont respectĂ©es. La personne qui prend sa vague n’a pas Ă  se battre pour celle-ci.
Les jours suivant les vagues augmenteront, le niveau des surfeurs et l’affluence de photographes et de sponsors aussi. Nous dĂ©couvrirons que les nouveaux colocataires de vagues de GaĂ«l sont d’actuels et anciens champions du monde de surf et de body board.
Alors bien entendu Gaël ne rivalisait pas sur les pirouettes et leur laissait certaines vagues hautes de plus de 7m mais partager ces moments, prendre des vagues à leur cÎté, restera sans doute un souvenir qui le marquera encore longtemps.
Nous irons 4 fois Ă  Pipeline, nous y croiserons des surfeurs qui nous offriront le plus beau des spectacles comme John John Florence ou Ezekiel Lau Ă  l’aise et dĂ©tendus face a des vagues monstrueuses. Nous garderons aussi la simplicitĂ© de ces hommes qui venaient ici avant tout pour leur passion, sans pour autant mĂ©priser les jeunes, et dĂ©jĂ  talentueux surfeurs venus apprendre aux cotĂ©s de leurs aĂźnĂ©s mais Ă©quipĂ©s de casques.e

Précédent
Suivant
Lire la vidéo
Précédent
Suivant

Diamond Head

Oahu, bien qu’apaisĂ©e, n’en reste pas moins une Ăźle volcanique et offre de belles randonnĂ©es. Diamond Head est l’une d’elles, accessible Ă  tous, offrant une vue imprenable sur Waikiki. Apres ĂȘtre rentrĂ©s au cƓur du cratĂšre nous grimpons sur un sentier amĂ©nagĂ© qui, bien qu’un peu ardu, reste tout Ă  fait accessible en famille. Il faut cependant ne pas oublier l’eau, le soleil fait vite monter la tempĂ©rature dans la Pacifique. L’ascension ne vous prendra pas bien plus d’une heure. Elle reste trĂšs populaire donc si vous voulez profiter du calme allez-y tĂŽt, ne pensez pas au coucher de soleil, l’accĂšs rĂšglementĂ© ne permet pas d’y rester en soirĂ©e.
MAP_BLEU_TRANSPARENT
Les articles du blog de nos voyages
MAP_BLEU_TRANSPARENT

Hawaii est une destination dont vous rĂȘvez ?

Les plages, la nature, la plongĂ©e, le surf…la liste est si longue que vous ne savez pas trop par oĂč commencer. Chaque Ile offre des expĂ©riences diverses. 

Pas de panique je peux organiser ce voyage sur mesure pour vous, discutons-en. 

MAP_BLEU_TRANSPARENT

Nous suivre sur Instagram