fbpx

Que faire a rio de janeiro

Une semaine a Rio en famille

Des plages mythiques de Copacabana et d’Ipanema en passant par le Pain de Sucre, on partage notre expérience, vous saurez que faire a rio de janeiro. 

Table des matières

Qui se cache derrière cet article

Nous avons voyagé avant les enfants, avec les enfants puis quand Eric et Luc ont grandi (7 et 5 ans) nous sommes partis en tour du monde en pleine pandémie de COVID-19. De retour nous continuons les voyages et Pascale à crée REVAOA Travel planner et  vous accompagne maintenant dans l’organisation de vos voyages sur mesure.

Copacabana et d’Ipanema

Copacabana est très vaste et large, nous l’avons trouvée plus populaire et plus “ambiancée” que celle que nous avons fréquenté à Ipanema. Du soir au matin, la plage vit.

Nous allions à côté de la maison au Posto 5. A Ipanema, notre situation géographique faisait qu’à pied en moins de 7 à 10 minutes nous y étions.

Autant être sincères nous y allions parce qu’il y avait des vagues. La plage du Posto 7 est à une des extrémités de la baie et il n’y a plus de circulation de véhicule à cet endroit. Les seuls véhicules qui circulent et stationnent sont ceux de la police militaire.

C’est un joli spot de surf ou les vagues ne sont pas hautes mais assez puissantes.

Eric et Gaël ont loué deux jours durant des body boards à la galerie Riviera chez un mec hyper sympa et très bon marché.

Les écoles de surf plus ou moins sérieuses s’amoncellent ici le samedi. C’est aussi l’occasion pour quelques gamins des favelas qui ont choisi de traîner dans les vagues, de faire des démonstrations d’acrobaties en body board. Sincèrement nous n’en sommes pas à notre premier spot de surf et je n’ai jamais vu de tels poissons volants tellement leurs acrobaties sont incroyables. Ils pratiquent le body board comme on fait du skate…c’est du cirque et du théâtre le tout dans une bonne humeur et des rires communicatifs. 

Nos conseils plage à Rio

Le Zéro complexe

Alors au début vous allez faire comme nous et être surpris … parfois rire de la tenue furieusement fashion de vos voisins de plage. Et finalement c’est génial. Personne ne s’inquiète de savoir si les petits kilos gênent les voisins. Ils aiment leurs corps, le montrent et paradent ! Donc si vous avez envie de faire bronzer vos fesses allez-y, si ces messieurs veulent faire bronzer la plus grande surface de leur peau c’est jouable et si vous n’avez pas re-tenté le bikini depuis la naissance du petit dernier allez à Rio vous vous réconcilierez avec votre corps.

Les cabanes de plages

Tous les 10 mètres que ce soit à Copacabana ou Ipanema vous trouverez une “cabane” de plage qui loue des sièges et des parasols, vend des boissons et propose une douche à l’eau claire.

Ils vous accosteront mais n’insisterons pas si vous refusez gentiment leur offre.

La plage est tout à fait accessible avec sa serviette et rien n’oblige à avoir recours à leurs services même s’ils apportent un confort supplémentaire que de nombreux Brésiliens apprécient.

Les affaires sous surveillance

Nous étions prévenus, on apporte à la plage que le strict minimum et on le surveille. Pour ceux qui doutent, sachez que bon nombre de cariocas se baignent avec leurs tongs ( oui oui en guise de palmes de mains…). D’autres choisissent de laisser leurs affaires à une personne qui leur semble digne de confiance. Dans ce rôle, la mère de famille qui patiente le temps que son mari revienne de la baignade avec les enfants semble être une option à privilégier vu le nombre d’affaires que j’ai gardé sur la plage…

La street food

A Rio comme ailleurs au Brésil, la street food s’invite à la plage ! Vous avez envie de grignoter une brochette de fromage, une glace, des globos, un cocktail, un Acai… mais vous êtes un gros fainéant !

Des hommes et des femmes parcourent courageusement la plage pour vous proposer toutes ces choses. Ils ne sont pas insistants ce qui est appréciable et c’est assez sympathique de leur prendre deux ou trois bricoles à grignoter.

Un conseil : évitez les crevettes cuites on ne sait pas à quelle heure, et séchées par le soleil. 

Précédent
Suivant

Le pain de Sucre

Visiter Rio sans monter au Pain de Sucre serait une erreur. Il a fallu attendre une fenêtre météo favorable mais ce lieu reste un vrai coup de cœur de Rio.

Le funiculaire ou devrais-je dire, les funiculaires, sont en superbe état, silencieux et confortables dans leur ascension. Ils offrent une vue époustouflante sur Botafogo, et Praia Vermelha .

Les infrastructures sur la colline de l’ Urca ( étape intermédiaire) sont assez agréables, de jolis balcons pour profiter de la vue à l’ombre des arbres. Les aménagements sont présents mais maîtrisés et pas trop touristiques.

Bien sûr vous y trouverez quelques boutiques et de quoi vous désaltérer mais c’est raisonnable.

La deuxième ascension vous pose en haut du Pain de Sucre où la magie continue d’opérer, nous ferons même quelques promenades dans les petites terrasses qui s’entremêlent à flanc de la petite montagne.

Nous vous conseillons de reprendre le chemin direction la colline d’Urca, et de cette colline, descendre tranquillement à travers la forêt jusqu’à la plage Vermilio. La descente est à faire par temps sec et avec un peu d’eau. Il y en a pour 45 bonnes minutes si vous ne rêvassez pas trop en chemin, chassant du regard les petits singes et autres énormes lézards. A la descente ce n’est pas compliqué mais si vous avez envie de tenter le chemin à la montée, sachez que c’est assez pentu. 

Le Corcovado

Emblème parmi les emblèmes, cette icône reste un incontournable d’une visite à Rio. Autant vous prévenir, vous n’êtes pas seuls à avoir eu cette superbe idée… si en plus les 4 jours précédents la brume entourait le Christ comme un épais édredon, il y aura foule.

Nous avons profité d’un de nos réveils matinaux pour sauter rapidement dans un Uber après avoir fait une résa en ligne de nos billets.

Il est vivement conseillé de réserver en ligne son ascension pour aller rendre visite au Christ Rédempteur. Le petit train à crémaillère rouge est une promenade agréable en soi. Il grimpe assez rapidement dans une forêt épaisse et vous dépose 20 minutes plus tard pour une dernière ascension de quelques marches.

La vue est superbe, vous découvrez le Christ de dos. La structure est impressionnante, les lignes sont assez pures. C’est à ce moment-là que vous allez pouvoir juger de votre chance ou non… le monde sur place…

Disons que dans notre cas c’était modéré mais les fashionistas endimanchées comme pas possible qui essayent de prendre des photos instagram où le Bon Jésus leur tient la main étaient déjà là… si vous voulez mon avis il doit avoir envie de leur coller un petit coup de pied au… vu le défilé incessant et grotesque. Mais il paraît qu’il est plein de compassion et d’amour alors peut être que ça l’amuse !

Nous avons malgré tout aimé ce lieu, pour sa vue, la majesté de cette statue, mais probablement que comme tous les highlights, notre oeil a déjà été un peu usé par la répétition des images véhiculés sur cette merveille et la surprise n’a pas été aussi grande que nous l’espérions. Lors de votre descente pour repartir arrêtez vous au centre Paineiras qui abrite une boutique (ça on peut passer) mais aussi une exposition intéressante sur les parcs nationaux et la forêt, sa préservation, sa faune… quelques animations sont bien foutues et interactives. Les garçons ont apprécié visiter cet espace. 

Précédent
Suivant

Cathédrale San Sébastien de Rio

J’avais vu que l’architecture moderniste de cette cathédrale était un peu étonnante, en forme de volcan, de pyramide et j’étais très curieuse de découvrir ce qu’il en était.

La réalité est assez folle, à la fois brute par les matériaux et les volumes qui s’en dégagent, mais aussi assez poétique par ces vitraux immenses, l’acoustique du lieu, et l’absence de colonne … La capacité d’accueil des fidèles est impressionnante et j’aurais aimé assister à une messe dans cette cathédrale pleine. L’organisation des bancs en cercle autour de l’autel doit apporter une atmosphère très particulière aux temps de prière.

Nous sommes restés un petit moment là, à profiter du calme du lieu et à scruter les détails de son architecture.

L'escalier Selaron

Nous sommes allés à pied de la Cathédrale San Sébastien de Rio jusqu’à l’escalier Selaron. Ce n’est clairement pas une promenade bucolique et nous vous recommandons d’éviter. Nous avons dû être particulièrement vigilants dans cette partie de la ville où un certain nombre de marginaux pas toujours à jeun se rassemblent. De même que lors de notre passage près de l’aqueduc (qui semble être populaire) c’était une zone de regroupement et de disputes entre sans domicile.

Une fois cette petite parenthèse faite, sachez qu’à l’escalier il n’y a aucun soucis, faites-vous déposer en taxi là-bas et profitez du lieu.

Toute la famille a aimé grimper, chercher les détails des faïences kitch, se prendre en photo sur ces décors colorés. Luc a rapidement compris que l’escalade et les glissades pouvaient aisément animer le lieu et s’en est donné à cœur joie.

Ne restez pas tout en bas des marches, grimpez un peu, vous serez plus tranquille et profiterez de petites surprises.

Il y a quelques 200 marches environ mais ce n’est pas grand chose et ça a le mérite de répartir un peu les visiteurs.

 
 
Précédent
Suivant

Le jardin botanique

Un petit havre de paix au cœur de Rio ! Ce jardin est une merveille, il a bientôt 200 ans et on imagine très bien qu’il devait être le lieu de promenade de la bonne société au XIXème siècle. Les allées majestueuse, les jeux de cascades et les magnifiques serres lui donne une certaine prestance.

Les arbres, plantes et fleurs sont incroyables, c’est très plaisant de déambuler au milieu de cette nature. Les enfants s’éclatent, ils courent dans tous les sens, essayent de reconnaitre des plantes.

Nous n’aurons pas le plaisir de voir la serre aux orchidées qui est en réfection. Les lieux sont superbement entretenus. Nous nous aventurons aussi dans la partie forêt sauvage et non plantée, rapidement les enfants débusquent une rigole qui alimente les fontaines, avec les feuilles mortes les voilà partis à faire des bateaux.

Nous avons aussi été très surpris par le jardin des cactus qui abrite des espèces impressionnantes et pour certaines jamais vue.

Nous ne faisons pas partie des chanceux qui ont vu des toucans ou des petits singes. Il faut dire que nos deux petits spécimens tout droit venus de France les ont peut être un peu effrayés avec leurs jeux et leurs cris.

Il est certain que ce parc recèle des merveilles que nous n’avons pas vues. Pour les plus passionnés un accompagnement peut être un vrai plus.

En ce qui nous concerne nous sommes allés au Parque Lage et celui-ci ne nous a pas convaincus, non pas qu’il ne soit pas beau mais il était à notre passage le lieu pénible de shooting photos. De plus, en période de pandémie beaucoup de chemins étaient clos pour éviter que les attroupements ne se forment autour de lieux propices à des clichés romantiques… Deux jardins deux ambiances !

Le Mac Niteroi

On est un peu curieux et l’architecture est un art que nous admirons modestement et sans grandes connaissances. Le MAC fait partie de ces lieux qui valent le détour. Ne le cherchez pas à Rio…l’emplacement est en bord de la baie, dans une ville voisine. Il faut traverser la baie pour aller à la rencontre du lieu.

L’architecte Brésilien Oscar Niemeyer a signé plusieurs architectures aux courbes futuristes partout dans le monde. Ici la soucoupe est un musée d’art contemporain. A l’accueil la personne nous met en garde sur la petite exposition que présente le lieu. Nous comprendrons plus tard que certaines personnes avaient dû se plaindre du coût du billet pour voir une exposition qui comporte 10 tableaux qui par ailleurs ne vous transportent pas…

Nous avons été philosophes et avons apprécié la visite du lieu (vide) en rêvant à ce qu’il pourrait y avoir dans un écrin aussi intéressant… nous ne savons pas si le Covid ou si d’autres raisons politiques avaient créé cette situation triste. Mais nous conseillons malgré tout la visite de ce lieu hors du commun. 

L'aquarium de Rio

L’aquarium de Rio se trouve dans une zone réaménagée du vieux Rio, le port. A en voir les aménagements il y a fort à parier que cette zone accueille en temps normal les croisiéristes descendant de leurs paquebots… en ce moment, la zone est particulièrement calme. Nous n’étions pas très emballés à l’idée de visiter un aquarium avec Gaël mais les enfants en avaient très envie et la météo était tellement humide que nous avons finalement craqué. Ce n’est pas l’aquarium le plus époustouflant que vous verrez mais le bassin central dans lequel évoluent des bancs de poissons reste assez impressionnant. Quelques requins, des raies qui jouent à cache-cache dans le sable…les enfants étaient ravis et nous avons révisé quelques espèces de poissons que nous connaissions et observé des espèces jamais vues.
Lire la vidéo

Où se loger à Rio de Janeiro

La question revient souvent, Rio reste une grande ville. Comme tout le monde, nous cherchions un emplacement agréable qui conjugue un côté pratique avec un emplacement offrant des services à proximité (transports, restaurants, plage, supermarchés…), mais également une zone qui soit relativement safe.

Dans cet esprit Copacabana est une bonne option, par endroit populaire, mais conviviale. L’autre quartier que nous avions repéré était le quartier d’Ipanema ou de Leblon plus chic. Il ne vous aura pas échappé que ce sont des zones très connues, qui restent touristiques. Il est sage d’être vigilant car dans un pays où le niveau de vie est bien inférieur à la France, pour un bon nombre de personnes qui survivent au jour le jour, un touriste reste une tentation.

Nous avons comme souvent fait le choix de loger en appartement airbnb. Nous avons eu un coup de cœur pour l’appartement de Valérie à Copacabana. Très bien placé à deux pas de la plage, et qui semblait particulièrement confortable. Quand nous avons réservé nous avons eu plusieurs échanges via whatsapp avec Valérie qui malheureusement ne pourrait être sur place. Super feeling. Une fois arrivés à Rio de Janeiro, l’appartement s’est révélé être au-dessus de nos attentes. Il est grand et très bien équipé. La petite terrasse est agréable pour manger dehors et boire un verre en soirée.

Mais au-delà de tout ça nous avons adoré les échanges que nous avons eu avec Valérie. Internet a ses défauts mais sur ce coup-là il rapproche les gens.

Nous avions convenu d’échanger un peu sur notre projet et qu’elle nous confie quelques bonnes adresses de Rio. Je crois que nous sommes quasiment restés une heure en visio à parler de voyages, du Brésil, à rire, à se raconter des anecdotes… tant et si bien que nous nous sommes promis que si l’occasion se présentait et que nous visitions la ville où résident Valérie et son époux nous prendrions un verre ensemble.

A peine au Brésil et déjà des promesses de boire un verre !

Il faut l’avouer les Brésiliens sont des gens chaleureux et accueillants.  

MAP_BLEU_TRANSPARENT
MAP_BLEU_TRANSPARENT

Maintenant que vous avez quelques pistes sur que faire a rio de janeiro, vous aimeriez partir en famille découvrir la destination? Peut être même un peu du Brésil mais vous avez besoin d’aide pour organiser ce voyage. Je vous aide a partir au prix juste et avec une offre 100% sur mesure sans passer vos soirées à l’organiser. 

Contactez moi nous discuterons de votre projet. 

MAP_BLEU_TRANSPARENT

Nous suivre sur Instagram