Road trip Croatie

20 jours de road trip Croatie

Notre itinéraire de Croatie, des arènes de Pula, aux lacs de Plitice en passant par les plages de Trogir.

Table des matières

Qui se cache derrière cet article

Nous avons voyagé avant les enfants, avec les enfants puis quand Eric et Luc ont grandi (7 et 5 ans) nous sommes partis en tour du monde en pleine pandémie de COVID-19. De retour nous continuons les voyages et Pascale à crée REVAOA Travel planner et  vous accompagne maintenant dans l’organisation de vos voyages sur mesure.

Conduire en Croatie

Petit avant-propos afin de vous rassurer. La Croatie à des routes en superbe état, sincèrement certaines routes de France sont bien plus abîmées que celles que nous avons pratiquées.

Le carburant est un peu moins cher qu’en France mais pas de quoi s’extasier. En revanche les autoroutes sont très bon marché comparées à la France ou à l’Italie. Nous étions en voiture, et autre point important, la conduite des Croates est globalement très cool.

Nous avons dû changer de route, ralentir pour s’assurer de prendre la bonne sortie un certain nombre de fois et jamais nous n’avons été klaxonnés.

Les stationnements sont payants la plupart du temps mais le tarif n’est pas excessif. En ville surveillez les zones, et n’hésitez pas à laisser la voiture dans les parkings souterrains qui restent bon marchés sur des durées un peu plus longues. 

Istrie: découverte de Pula et du Village de Rovinj

La première ville où nous faisons étape est Pula. Nous y avons choisi un camping : Arena Stoja au bord de l’eau. Nous ne savons pas si c’est l’effet Covid, l’effet arrière-saison, ou si simplement, ce camping est beaucoup trop grand… mais nous étions très à l’aise.

A part une horde d’Allemands harmonieusement répartis sur l’immense terrain (visiblement très présents dans cette partie de la Croatie pour des questions géographiques) nous étions très tranquilles. Le camping se situe sur une presqu’île, du coup la mer est à 3 mètres de notre emplacement. Nos activités se sont organisées autour de la baignade et des visites. 

Les arènes romaines de Pula

Ce vestige romain impressionnant est l’incontournable de Pula. Il est remarquablement bien conservé et l’intégralité extérieure de l’édifice est présent. Son architecture circulaire est encore plus impressionnante de l’intérieur.

Ne vous attendez pas à une muséographie ou des outils pédagogiques qui vous aideraient à mieux comprendre les choses. La langue des touristes ici est l’Allemand.

Si vous avez quelques restes de vos cours d’histoire et que vous vous aidez du petit document de visite, vous devriez arriver à donner quelques clés à vos enfants pour la compréhension du vestige.

Il faut aussi rêvasser et imaginer la vie dans ces lieux.

Nous étions quasi seuls ce qui est jouissif dans ce genre de monuments. Ne manquez pas le sous-sol qui a notamment une exposition d’amphores avec son explication concernant leurs formes en fonction des liquides qu’elles transportaient. 

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant

Grotte de Seagull’s Rocks

Du camping, nous avions prévu une petite escapade pour aller voir des grottes que nous avions repérées.

Une fois le kayak gonflé, toute la famille installée, nous étions partis pour 10 minutes de pagaie.

Les eaux cristallines et le soleil du matin nous offrent alors un décor très agréable. Nous repérons rapidement l’entrée de la grotte pour nous y engouffrer.

Petit conseil de débutant, évitez comme nous de partir sans frontale, nous n’imaginons pas la profondeur de la grotte et nous ne pourrons pas vous dire car faute de lumière nous ne sommes pas allés au bout…

Mais l’expérience “grotte de pirate” avec son lot de sensations quand nous nous sommes retrouvés dans le noir aura conquis toute la famille, même si certains étaient pressés de sortir 🙂

Ce n’est pas une grotte très touristique donc vous pourrez en profiter relativement seuls, et si vous n’avez pas de kayak avec vous il y a un loueur tout près du camping. 

Plage de Uvala Mužilj

Jolie petite crique accessible par kayak mais également à pied.

La plage est en galet mais de larges roches plates accueillerons vos fesses fragiles ! l’ environnement est très sympa, le snorkeling facilement accessible et les eaux sont transparentes. N’oubliez pas les chaussures d’eau pour les galets et les oursins qui se cachent mais sont bien là. 

Restaurant Gina à Pula

Nous continuons  » le road trip Croatie  » en quitant Sofia, direction la campagne. Nous avons visité ces grottes en chemin. La route est assez simple, et en bon état à quelques rares nids de poule près. Le lieux est encore gratuit et semblait plutôt visité par des locaux lors de notre venue.

Cette grotte est tellement vaste qu’elle pourrait s’apparenter à un tunnel. Elle ne devrait pas effrayer les claustrophobes tellement son boyau est large. Au-delà de ses dimensions impressionnantes, une des particularités du lieu est que deux trous se sont formés avec l’érosion et qu’ils créent comme deux cavités orbitales dont les plus pieux d’entre nous y verront le regard de Dieu.

Il faut avouer que la sensation est étrange et la visite du lieu a plu à toute la famille.  

Village de Rovinj et le parc Zlatni

Petite escapade à moins d’une heure de Pula, Rovinj est un village pittoresque avec de jolies ruelles et points de vue sur la mer Adriatique et ses eaux turquoises.

Le village est joli, typique d’un village du sud avec ses ruelles étroites. Il y a un petit marché dans la partie basse de la ville (avec quelques attrape-touristes il faut bien le dire). Nous nous promenons à Rovinj une petite heure avant d’aller rejoindre le parc Zlatni pour faire notre pique-nique et opter pour une baignade.

De cette escapade c’est bien ce parc arboré avec ses nombreuses petites plages qui reste notre coup de coeur.

Nous y sommes allés un dimanche et de nombreux croates y étaient en famille pour profiter du soleil de septembre.

Nous avons trouvé l’ambiance sympathique et familiale. A l’entrée du parc se trouve d’ailleurs une aire de jeu qui sera complémentaire à la baignade.

Ne manquez pas le vendeur de beignets ou Krafne que vous retrouverez dans toutes les pekara (boulangeries). Vous aurez différents parfums : nous avons testé confiture, chocolat, vanille… plusieurs fois pour bien tester 😉 .

La garniture va varier en fonction de la qualité de la boulangerie à qui vous avez affaire… mais ça reste un petit moment agréable si on aime la junk food. 

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant

Le Parc Naturel de Kamenjak et ses traces de dinosaures

Parc naturel à l’accès réglementé et payant qui couvre l’intégralité d’une presqu’île.

Notre retour est mitigé sur ce parc.

Les aménagements laissent à penser qu’en pleine saison et en temps normal il doit être bondé.

Nous y allons principalement parce que les plages semblent être très jolies et parce que comme dans d’autres endroits de l’Istrie beaucoup de traces de dinosaures ont été retrouvées.

Dans ce parc précisément, des empreintes sont visibles (avec de bons yeux) et nous voulions faire les apprentis archéologues avec les enfants. Alors avant les fameuses empreintes vous pourrez emprunter un chemin avec des sculptures aux proportions, et formes assez douteuses…mais vous aurez quelques fou-rires et finalement c’est déjà pas mal.

Concernant les traces, elles sont assez difficiles à voir, ce qui peut être décevant pour les plus jeunes. C’est aussi l’occasion de leur expliquer que l’archéologie n’est pas une cueillette mais bien de la recherche scientifique, que ce n’est pas facile et cela demande beaucoup de temps et de connaissances.

Pour la pause baignade nous avons choisi une plage de sable, (toute petite) agréable et arborée, un sable extrêmement fin.

À noter cependant que dans la réserve quasi toute les plages ont des restaurants/snacks de plage… ce qui, de mon point de vue, est superflu dans un parc naturel … en hors saison + covid tout était fermé. 

Road trip Croatie : Les lacs de Plitvice

Lire la vidéo

Nous avions prévu de passer une journée à Plitvice mais d’y arriver la veille et de repartir le lendemain. Nous pensons que c’est un minimum si vous voulez profiter du site aux meilleures heures.

Evitez les excursions (si vous le pouvez) depuis Split ou Zadar. Vous arriverez en même temps que la masse de visiteurs… Même en plein covid, nous avons clairement perçu le moment où les groupes sont arrivés sur le parc naturel, alors que ce jour-là cela devait être un ou deux bus au maximum.

Dormir sur place implique de faire ses courses avant, et de faire son plein d’essence, il n’y a vraiment pas grand chose dans cette campagne.

On vous donne cependant les quelques adresses que nous avons découvertes :

Le petit Supermarché : Kordun Supermarket Rakovica

La boucherie : PPK mesnica Rakovica

Et la boulangerie de Rakovica que nous recommandons chaudement 

Pour visiter les lacs et cascades de Plitvice quelques règles de base

Levez vous tôt, le parc ouvre à 7h … oui oui !! Nous y sommes allés à 8h15 et nous n’étions pas les premiers mais quasi (Covid oblige).

Petit rappel pour les lève-tards, Plitvice est le site touristique le plus visité de la Croatie avec plusieurs millions de visiteurs (probablement répartis sur la belle saison). Donc si vous voulez un minimum profiter des lieux et ne pas faire la queue pour pouvoir faire une jolie photo, levez-vous !! 

Pique-nique à Plitvice

Vous trouverez pas mal de lieux sympathiques pour vous poser. Bon, si vraiment vous n’avez pas envie de vous traîner le déjeuner dans votre sac, il y a quelques rares zones dans lesquelles le parc a regroupé quelques services ( WC, restaurations et souvenirs). Nous les avons vus aux embarquements des bateaux et des bus qui vous aident à faire la visite du parc.

Pensez également à vous munir d’eau, il peut faire chaud et il n’y a pas de point d’eau potable le long de la balade, sauf si vous voulez vous tenter l’eau de la cascade… On n’a pas testé.

Cela va de soi mais chacun rapporte ses déchets : les seules zones où il y a des poubelles sont justement ces zones de services. 

Quelle tenue pour visiter les lacs de Plitvice ?

Alors bien que nous ayons vu quelques spécimens apprentis instagrameurs visiblement inspirés et particulièrement hilarant pour nous spectateurs, je vous déconseille les chaussures à talons aiguilles et autres tenues inconfortables.

Je suis une fan de chaussures mais il faut savoir un minimum adapter sa tenue et préserver ses chaussures si on les aime ;).

Les chemins sont quasiment tous des passerelles de bois très bien entretenues, mais des chaussures plates s’imposent.

Quel parcours pour visiter les lacs de Plitvice avec des enfants ?

De notre côté et avec deux enfants de 5 et 7 ans nous avons fait le parcours C qui fait environ 8 km en commençant par la porte 1 sur les conseils de notre hôtesse Airbnb, et vraiment le rythme était parfait. Nous avons mis 5h à faire le parcours sans jamais porter les enfants, et en se laissant porter par les découvertes et les petits moments d’observation.

Le fait de prendre le bateau, puis un peu plus tard le bus donne des temps de pause à la promenade.

Notre expérience étant particulière car pendant 2h nous n’avons croisé personne, je pense que peu de gens ont vécu le parc ainsi, je ne m’attarderai pas sur cette chance pour ne pas frustrer de futurs visiteurs.

En revanche, je pense que même avec un peu plus de monde, la magie de ces eaux turquoises, transparentes, de cette vallée, du bruit de l’eau en cascade, d’être au coeur de la nature avec une facilité déconcertante, devrait vous saisir et vous couper du monde le temps d’une journée. 

Road trip Croatie : région de Zadar

La suite de notre road trip nous amène vers Zadar. Nous avions choisi de pouvoir rayonner un peu et d’éviter d’être en zone urbaine. Nous nous sommes retrouvés à Vir. C’est une petite île qui est rattachée au continent par un pont. Nous étions logés au dessus de notre propriétaire. Une femme charmante. Malgré la barrière de la langue, nous avons réussi à avoir quelques jolis moments d’échanges.

Vir n’est pas à proprement parlé dotée d’atouts mais quelques petits lieux offrent de bons moments.

Zadar et son orgue marin

La ville de Zadar est agréable mais il n’est pas nécessaire d’y consacrer plus d’une petite journée.

Nous avons déambulé dans les rues, mangé une glace et profité de la pointe de la ville au bord de l’eau qui a été totalement réaménagée.

Un projet d’urbanisme qui a intégré deux oeuvres jouant avec les éléments naturels de la côte adriatique : le ressac des vagues et le coucher du soleil.

Nous n’avons observé que le fonctionnement de l’orgue marin mais c’est une oeuvre assez amusante et ingénue dans son fonctionnement.

Dans les grandes lignes, imaginez que chaque vagues fait rentrer avec une force variable de l’air dans une architecture de tuyaux qui eux-mêmes envoient un son différent.

Ce n’est pas une mélodie au sens strict du terme, et de notre point de vue, ces sons un peu mélangés nous ont fait penser aux enregistrements de sons d’animaux aquatiques.

Chacun y va de son imaginaire mais c’est assez intéressant comme proposition. 

Murter dans les Kornati

Gaël voulait aller dans les Kornati depuis un moment, du coup pour trouver une demi-mesure nous avons vu que Murter était accessible par voie terrestre grâce à son pont levant.

Les Kornati sont un archipel d’îles très touristiques particulièrement prisées des plaisanciers.

Une partie d’entre elles sont situées dans un parc naturel.

Nous avions choisis de passer la journée a Beach Slanica une plage aux eaux turquoises, de sable, qui hors saison est particulièrement agréable.

il n’y a pas grand chose à raconter tellement nous avons passé de temps dans l’eau. Tout le monde s’est baigné, a joué dans le sable, a fait bronzette…

Au retour juste avant de quitter l’île, les garçons ont voulu une glace… C’est devenu une tradition 😉

Nous avons choisi une petite adresse près du pont levant pour aller manger la glace au bord de l’eau sur un banc et finalement à la grande surprise de tout le monde nous avons eu la joie de voir le spectacle du pont levant et du ballet de voiliers et bateaux qui attendaient de pouvoir passer. 

Découverte de Split

Split est une grande ville, finies les petites villes! Cette fois le GPS sera indispensable pour vous aider à vous y retrouver.

La vieille ville tranche avec le reste. Le front de mer est refait et offre une promenade agréable qui vous mènera jusqu’à la vieille ville.

Les fortifications encerclent en grande partie la vieille ville et vous rentrerez par l’une de ses nombreuses portes pour y accéder.

A l’intérieur de ce dédale, des ruelles aux pavés polis vous attendent.

Vous ne passerez pas à côté du palais de Dioclétien. Devenu une petite place atypique, ce lieu concentre fatalement les touristes de passage. Lors de notre visite c’était très calme. 

Précédent
Suivant

Village fortifié de Trogir

Trogir est une petite île rattachée au continent par deux ponts. Il s’agit d’une ville fortifiée qui a une longue histoire derrière elle. Celle qui nous a sauté aux yeux est son appartenance à Venise pendant plus de trois siècles. Elle se remarque dans les détails de l’architecture.

C’est vraiment une jolie promenade dans les ruelles et au bord de l’eau.

Il y a un marché qui semble assez sympa également mais nous y sommes allés un après-midi et ils étaient en train de ranger les étals.

C’était la fin de la saison, là aussi, je vous recommande vraiment de voir ces lieux hors saison.

Nous allons ensuite nous baigner sur une petite crique, qui, très honnêtement est superbe mais se dévoile au bout d’une piste de rocaille. Elle ne manque vraiment pas de charme et nous y rencontrons un pêcheur de 92 ans qui nous invite à goûter son vin.

Si vous avez une voiture de location basse n’empruntez pas notre chemin…votre caution pourrait y rester et vos nerfs avec ! 

Découverte de Split

Aller en Croatie sans voir Zagreb, c’est manquer un petit bout de ce qu’est la Croatie. Dans cette ville une autre énergie se dégage, forcément plus urbaine et plus moderne.

Nous avons apprécié déambuler dans ses rues, entre bâtiments délabrés architecture des années 60, boutiques, et restaurants branchés.

Voici quelques-uns de nos coups de coeurs, ils ont ponctué notre visite. 

Le musée d'art contemporain de Zagreb

Nous avions repéré ce lieu et particulièrement ses expositions temporaires. L’une d’elles avait pour objet le cinéma d’animation de l’entreprise Zagreb Film fondée en 1953.

Malgré l’absence de cartels en anglais, l’exposition très très complète et particulièrement fournie en matériel vidéo, planches de dessins, croquis, reconstitutions d’ateliers…

Nous y avons passé du temps, à la fois en expliquant les principes des dessins animés traditionnels, de l’image après image, des pellicules… mais aussi en découvrant les différentes esthétiques qui ont traversé les six décennies de l’entreprise.

Pour le reste de la collection, les enfants y ont porté un regard d’enfant et nous avons volontairement écarté certaines pièces inadaptées à leurs âges. Mais ceci est valable dans tous les musés contemporains ou non.

C’est un très beau musée qui dispose d’une surface d’exposition considérable.

Petit plus qui était fermé pour cause de Covid, le toboggan de l’artiste Höller Carsten qui les a intéressé tout particulièrement mais qui n’a pas pu être testé. 

Précédent
Suivant

Le tramway de Zagreb

Ce n’est pas grand chose, mais prendre ce tramway un peu désuet donnait vraiment envie à tout le monde. Ce tram aux allures de LEGO d’un autre siècle fonctionne encore très bien et fait le bonheur des enfants qui ont eu l’impression de monter dans une pièce de collection. 

Le tunnel Gric

Nous voulions parcourir ce tunnel qui, après avoir été un abri contre les bombardements, est devenu une curiosité de la ville mais également une rue que certains habitants de Zagreb empruntent dans leur quotidien.

Quand nous y sommes allés, aucun aménagement artistique n’était mis en place. Il semble que lors d’événements particuliers, une mise en lumière et en musique peut avoir lieu.

Nous avons cependant été surpris de l’extrême propreté d’un tel lieu. On imagine aisément que ce tunnel a dû faire partie de l’histoire récente et plus ancienne de la ville, et voir ses murs intacts, tout cela m’a posé question.

Les enfants (à qui nous avons expliqué l’utilité des lieux) ont été surpris que l’on puisse bombarder une ville et se sont vite rendus compte que la ville entière ne rentrait pas sous ce tunnel… nous ne leur parlons que par bribes et quand l’occasion se présente de ce que notre monde ne fait pas de mieux. L’idée n’est pas de leur cacher mais de leur apprendre les choses en douceur en fonction des lieux et des expériences que nous découvrons ensemble. 

Le marché de Zagreb

Voilà un vrai marché ! Un marché populaire avec légumes, poissons… L’ambiance est pleine d’énergie, et nous y avons vu une population variée.

Si vous aimez les marchés animés, faites un tour au marché de Zagreb avec ses jolis parasols rouge!

Précédent
Suivant

Nos adresses gourmandes

Le restaurant: El Toro, street food internationale en mode restaurant. Trés bon, pensez à réserver le restaurant est tout petit

Glacier: si vous voulez une petite glace dans Zagreb testez le Slastičarnica Orient en plein cœur de ville.

Ils n’ont pas beaucoup de parfums mais les trois testés étaient très bons. Ils font aussi des desserts et salon de thé si la glace n’est plus de saison !

Eglise Saint Marc de Zagreb

C’est un incontournable de Zagreb mais c’est un beau bâtiment et ce motif constitué par les tuiles émaillées est assez fascinant.

Lorsque nous y sommes arrivés sur les coups de midi nous avons eu la surprise d’avoir également le spectacle d’une relève de garde devant le Banski Dvori (qui abrite le gouvernement Croate) ce qui était une coïncidence amusante.

Nous ne sommes en revanche pas rentrés dans l’église, qui était fermée. 

Musée du foot Croate de Zagreb

Une petit musée gratuit, qui ressemble à une boutique et qui est à côté de la boutique du Dinamo Zagreb.

Ce petit lieu plutôt très bien fait relate avec quelques jolis objets l’histoire de l’équipe nationale de foot. Les enfants se sont réjouis des images de la finale de la coupe du monde de 2018 avec Luc qui criait « Kylian Mbappé! » à tout bout de champ…mais par chance la jeune femme à l’accueil ne nous en a pas voulu d’être francais.

Les croates semblent très heureux de leur seconde place, ce qui est tout à leur honneur. Je ne suis pas sûre que nous aurions été aussi fiers d’une seconde place !

C’est une belle leçon de fair play ! 

Playground du parc Gradski Bundek

Nous avons découvert le lieu car le plan d’eau et les aménagements nous donnaient envie de proposer ce lieu aux enfants pour se défouler.

Nous étions loin d’imaginer le playground que nous allions découvrir.

C’est plus de quarante jeux en très bon état, plutôt pour des enfants de plus de 5 ans et même certains clairement pour des pré-ados. Nous n’avions alors jamais vu une telle aire de jeu, gratuite, aussi diversifiée, en parfait état de marche.

Ce parc recèle de beaucoup d’aménagement dont Zagreb peut être fière. 

Précédent
Suivant
MAP_BLEU_TRANSPARENT
Les articles du blog de nos voyages
MAP_BLEU_TRANSPARENT

Nous vous avons donné envie de partir découvrir la Croatie. Vous aimeriez nous confier l’organisation de votre voyage. 

Aucuns soucis, discutons en !

MAP_BLEU_TRANSPARENT

Nous suivre sur Instagram