fbpx

Le Caire en famille

24h pour découvrir le Caire en famille

Nous profitons une fois de plus d’une longue escale pour partir découvrir le Caire en famille. Une découverte intense et riche en surprises. 

Table des matières

Qui se cache derrière cet article

Nous avons voyagé avant les enfants, avec les enfants puis quand Eric et Luc ont grandi (7 et 5 ans) nous sommes partis en tour du monde en pleine pandémie de COVID-19. De retour nous continuons les voyages et Pascale à crée REVAOA Travel planner et  vous accompagne maintenant dans l’organisation de vos voyages sur mesure.

Découverte du Caire en compagnie d'un guide local.

Tout comme nous l’avions fait pour Pékin, sortir et faire une escale même courte nous permet de ne pas traîner inutilement dans un aéroport et de proposer autre chose à vivre à la famille.

Le Caire, par sa situation politique, reste une zone sinistrée et compliquée pour des touristes au moment où nous l’avions visité (depuis la situation s’est apaisée et les touristes reviennent en douceur) . Elle n’est cependant pas inaccessible et ne reflète sans doute pas les expériences que vous pourriez vivre ailleurs en Égypte.

Disposant de peu de temps, nous avions trouvé un guide pour nous faire vivre cette journée à ses côtés.

Étant arrivés à 5h du mat nous avons pris le temps de grignoter avec lui le matin pour le plaisir du palais mais également pour faire connaissance et établir le programme de la journée.

Ce petit moment très street-food fut agréable et délicieux, Pascale y a retrouvé quelques produits de son Sud natal et métissé. Malgré la rusticité des lieux (les fous furieux de l’hygiène seraient morts foudroyés) cette petite pause était nécessaire.

Athon (notre guide) a profité du petit matin pour nous faire découvrir le Caire en voiture et aller doucement vers le site de Saqqarah afin d’y être à l’ouverture du site.

Après avoir passé les barrages de militaires (qui protègent le site et ses visiteurs) nous sommes stupéfaits de voir que nous sommes seuls sur le site.

Notre guide nous explique que les touristes ont déserté l’Égypte, élément qui complique la situation politique car l’économie s’est écroulée (ce qui, en revanche conforte les extrémistes). 

Nous jouerons le jeu de quelques pourboires et autres photos pour le plaisir des enfants et également par compassion, il faut bien l’avouer. Il faut parfois se rappeler que notre geste n’a que peu d’incidence pour notre vie mais peut en avoir sur celle des autres. Je précise cependant que jamais nous n’y avons été forcés. Athon, notre guide, nous avait prévenus en nous donnant la conduite à tenir si nous ne souhaitions pas répondre. Préparez-vous cependant à ce petit sport car il est très récurrent (comme dans tous les sites touristiques du monde).

Ce site incroyable, ou nous avions l’impression d’être seuls fut le premier coup de cœur de cette Égypte mystérieuse et incroyable.

Nous avons eu la chance de visiter deux tombeaux. L’un d’entre eux se trouvait dans une pyramide que nous distinguions à peine car à moitié ensevelie sous le sable et démontée par le temps et les hommes.

Nous sommes descendus courbés en deux (sauf les enfants) par des conduits qui étaient ceux destinés à l’aération du tombeau. Quelle surprise, une fois en-bas de voir tous ces murs de hiéroglyphes encore peints (pour certains morceaux), une voûte peinte avec ses étoiles sur fond bleu nuit, le tombeau en pierre encore là… Nous étions seuls, et passé le moment de jouissance de cette découverte inespérée, la crainte pour la conservation, pour l’avenir de ce site nous est vite venue à l’esprit.

Combien de temps encore ce site incroyable pourrait-il être vu ? Était-il protégé convenablement des visiteurs peu scrupuleux ? 

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant

Le deuxième tombeau était celui d’un riche commerçant, les hiéroglyphes y étaient plus fins, plus détaillés. Il s’agissait davantage de bas-reliefs que de textes narratifs.

Les enfants se sont régalés à y découvrir les animaux et autres scènes de pêche, de chasse, et d’offrandes.

Quelques touristes nous ont rejoints sur le site de Gizeh mais les Européens qui étaient nombreux à une époque restent très minoritaires.

La journée se poursuit par un tour au Souk, et étrangement, c’est sans doute le lieu le plus calme, ordonné et propre de la ville.

Notre journée au Caire nous a confortés dans cette idée de tenter dès que possible ces escales riches en découvertes mais aussi sur le choix de se faire accompagner ou de préparer furieusement le programme de la journée, quand vous n’avez que quelques heures de découvertes vous devez avoir préparé votre journée. 

MAP_BLEU_TRANSPARENT
MAP_BLEU_TRANSPARENT

Le Caire en famille vous donne envie ?

Nous pouvons nous charger de l’organisation de ce séjour en Egypte. REVAOA travel planner vous accompagne pour organiser votre voyage et s’assurer que celui-ci corresponde vraiment à vos attentes. 

Prenons le temps d’en discuter. 

MAP_BLEU_TRANSPARENT

Nous suivre sur Instagram